Pourquoi utiliser un système ouvert

Dans de nombreuses machines, le fluide utilisé pour transférer de la chaleur et du travail circule de façon continue. Il peut alors être difficile d’identifier une quantité de masse fixe pour en faire un système fermé et y quantifier les transferts d'énergie. Par exemple, dans une tuyère de turboréacteur, l'air se détend et accélère continûment : à un instant donné il n'y a pas de volume identifiable qui aurait une vitesse ou une pression particulière. L'emploi d'un système ouvert nous est très utile pour comptabiliser l'énergie dans les flux. Plutôt que de séparer les étapes dans le temps ; par exemple avant et après une compression, nous allons quantifier les transferts de travail et de chaleur en séparant les étapes dans l'espace (par exemple en amont et en aval du compresseur).