L'enthalpie

Dans de très nombreux cas, les termes \(u\) et \(pv\) varient de la même façon avec l'état du fuide 1. Pour simplifier leur utilisation dans les calculs, ils sont souvent regroupés en un seul terme.

Nous nommons la somme des termes \(u\) et \(pv\) l'enthalpie spécifique, et lui attribuons le symbole \(h\) :

\[h=u+pv\]

Les termes sont exprimés en \((Jkg^{-1})\)

L'enthalpie\( H\) est défini simplement comme :

\[H=mh\]

\(H\) mesurée en \((J)\)

On confond généralement enthalpie et enthalpie massique (ou spécifique). C'est le symbole et le contexte qui permettent de préciser de quelle variable il s'agit.

En utilisant le concept d’enthalpie les deux équation du paragraphe précédent s'écrivent

\[\dot{Q}_{1\rightarrow 2}+\dot{W}_{1\rightarrow 2}=\dot{m}(\Delta h+\Delta e_{m\acute{e}ca})\\q_{1\rightarrow 2}+w_{1\rightarrow 2}=\Delta h+\Delta e_{m\acute{e}ca}\]

Nous voyons ainsi que dans un système ouvert, les transferts de chaleur et de travail font varier l'enthalpie du fluide, et non seulement son énergie interne comme dans un système fermé.